Yoga Graciosa
C’est la détente qui nous libère

Accueil > Périnée > Accoucher pendant la crise du Covid 19

Accoucher pendant la crise du Covid 19

Le lundi 8 juin 2020

Si vous devez accoucher à l’hôpital dans les jours ou dans les semaines qui viennent, de nombreuses questions souvent sans réponses vous assaillent. Et à la peur naturelle d’accoucher se sont ajoutées les angoisses liées à la crise sanitaire du Covid 19 que nous traversons.

L’Organisation Mondiale de la Santé a publié 5 recommandations pour que toutes les femmes puissent vivre une expérience positive et sans risque de l’accouchement :

1. Être traitée avec respect et dignité ;
2. Être accompagnée par la personne de son choix pendant l’accouchement ;
3. Une communication claire de la part du personnel de la maternité ;
4. Des solutions adaptées pour soulager la douleur ;
5. De la mobilité pendant le travail, si possible, et la possibilité de choisir la position dans laquelle accoucher.

Vous trouvez ces recommandations et toutes les infos sur grossesse, accouchement, allaitement et Covid 19 sur la page de l’OMS https://www.who.int/fr/news-room/q-...

Comment vous assurer que vous pourrez bénéficier de ces recommandations ?

1. Contactez votre gynécologue et votre maternité. Posez toutes vos questions. Exigez que votre partenaire soit présent.e tout en vous informant sur les précautions qu’il/elle devra prendre et quelles seront les modalités en salle de travail et pour votre séjour et retour chez vous. Pour le moment, on parle de confiner le partenaire avec la mère et d’un retour au domicile 24H00 après la naissance si la mère et l’enfant vont bien.
2. Préparez soigneusement votre projet avec votre partenaire. Celui-ci/celle-ci est votre soutien affectif mais aussi votre porte-parole et médiateur auprès de l’équipe médicale. Il faut que vous puissiez vous consacrer pleinement à la naissance de votre enfant.
3. Gardez confiance en vos capacités à mettre au monde votre bébé, dans les capacités de votre corps, dans les capacités de votre bébé.

Les hôpitaux et les soignants sont débordés et nous en avons tous conscience. Néanmoins, cela ne justifie en aucun cas que l’on vous prive d’une expérience positive de votre accouchement.
Pour un argumentaire en ce sens, je vous renvoie à un article de Marie-Hélène Lahaye de ce dimanche 29 mars 2020
http://marieaccouchela.net/index.php/2020/03/29/quand-on-est-en-guerre-on-naccouche-pas-sur-le-front/

Les puissantes ressources sur lesquelles vous pouvez vous appuyer et que vous avez exercées durant les cours de yoga prénatal :

1. Faites confiance à votre corps. Il trouvera naturellement les positions adéquates de moment en moment pour bien faire avancer le travail et vous soulager.
2. Votre souffle et vos longues expirations vous aideront à garder le cap et à traverser les contractions. Et quand l’expiration ne suffira plus, vous laisserez les sons graves vous donner un nouveau souffle.
3. Compter sur le soutien des femmes que vous avez intériorisé. Les futures-mamans des cours de yoga en présentiel ou en ligne forment un maillon qui vous relie à toutes les femmes qui ont mis au monde des bébés depuis la nuit des temps. Je me rappelle de Valérie qui racontait que lors de son deuxième accouchement, alors qu’elle se décourageait, elle a eu la sensation qu’elle donnait la main aux mamans du yoga de son cours du mercredi matin et qu’elle avait puisé dans ce contact une nouvelle force pour mettre au monde sa fille.
4. Les images et les puissantes suggestions hypnotiques que vous avez intégré durant les relaxations seront avec vous pour traverser grâce à vos propres forces. Comme par exemple vous transporter dans votre lieu de sécurité.

Et vous pouvez compter bien sûr sur mon soutien à tout moment.

Gina Scarito

N’hésitez pas à me contacter info@yogagraciosa.be

SPIP | | Plan du site | Réalisation : Philmass | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License